Dans nos actions

Evolem Citoyen soutient le dispositif P.E.R.L.E du FNDSA

Evolem Citoyen et Evolem se sont engagés pour 3 ans (2015-2017) aux côtés du Foyer Notre-Dame des sans-abri pour soutenir financièrement le dispositif P.E.R.L.E, parcours de retour à l’emploi pour des résidents de centres d’hébergement.

Ce dispositif a démarré en 2012 à la demande du Préfet du Rhône. Il concerne l’ensemble des structures d’hébergement du département qui orientent vers P.E.R.L.E  les personnes qui sont prêtes à travailler (volonté et capacité). Au départ financé à 100 % par le FSE (fonds social européen), P.E.R.L.E fonctionne aujourd’hui grâce au soutien complémentaire de financeurs publics et de mécènes privés. Evolem Citoyen apporte également un soutien en mécénat de compétences, en participant notamment à des simulations d’entretien pour les bénéficiaires de cet accompagnement.

Une prise en charge adaptée

P.E.R.L.E s’adresse à des demandeurs d’emploi qui, pour la plupart, sont en dehors des radars du service public de l’emploi (même si les référents des centres d’hébergement et les équipes de P.E.R.L.E incitent les bénéficiaires à s’inscrire auprès du service public de l’emploi, pour avoir accès à leurs droits en termes de formation professionnelle et d’allocations). L’objectif est un retour à l’emploi de droit commun, c’est-à-dire que les bénéficiaires sont orientés en grande majorité vers des entreprises classiques plutôt que vers des structures de l’insertion par l’activité économique. Cela est rendu possible par un travail approfondi d’intermédiation entre le recruteur et le candidat : lien avec l’entreprise en amont pour définir les besoins et en aval pour intervenir si une difficulté se présente dans les premiers mois de la prise de poste.

Le retour à l’emploi est accompagné et préparé par une prise en charge adaptée :

  • Des ateliers collectifs (pendant 1 mois, à raison de 4 demi-journées par semaine) pour travailler sur la confiance en soi, le savoir-être, les codes de l’entreprise, le monde du travail et préparer ses entretiens.
  • Un suivi personnalisé par un conseiller d’insertion professionnelle pour la recherche d’emploi et les contacts avec les entreprises (positionnement des candidats sur tel ou tel poste en cohérence avec leur projet professionnel et leurs compétences, préparation de la candidature et de l’entretien, accompagnement à la prise de poste).

Bilan 2015 et perspectives

En 2015, 291 personnes ont bénéficié de l’accompagnement de P.E.R.L.E. La grande majorité des bénéficiaires sont peu ou pas qualifiés (82 % possèdent un diplôme CAP/BEP ou un niveau scolaire inférieur). Les jeunes de moins de 26 ans représentent 33 % des bénéficiaires. Contrairement aux idées reçues, ils sont adaptés aux besoins de l’entreprise et du marché du travail : 78 % des jeunes orientés sont validés à l’issue du diagnostic professionnel (contre 71 % pour l’ensemble du public) et le taux de remise à l’emploi est égal à celui de l’ensemble des participants.

Conséquences directes des tensions plus fortes sur le marché du travail et d’une baisse du niveau de qualification des bénéficiaires, le taux de retour à l’emploi via le dispositif est passé de 63 % à 51 % entre 2014 et 2015. Les 2/3 des contrats de travail sont désormais d’une durée inférieure  à 6 mois, contre près d’1/3 de CDI, au lieu de l’inverse les 3 années précédentes. Les équipes P.E.R.L.E soulignent la difficulté grandissante à positionner les candidats sur des emplois de longue durée, la majorité des offres portant sur des CDD ou de l’Intérim.

35 %  des bénéficiaires ont interrompu leur accompagnement : soit par abandon, soit du fait d’une réorientation vers des solutions plus adaptées (suivi médical, retour en formation, contrats dans une structure d’insertion par l’activité économique).

Les équipes de P.E.R.L.E investissent également beaucoup de temps à tisser des relations de confiance avec un réseau d’entreprises prêtes à ouvrir leur recrutement à ces candidats qui présentent un parcours professionnel moins linéaire que d’autres, étant donné que les compétences et le savoir-être sont au rendez-vous.