Dans nos actions

Le Collectif pour l’Emploi Lyon

Evolem Citoyen est partenaire des Fondations Accenture et Adecco dans le cadre du Collectif pour l’Emploi sur le territoire de Lyon. Nous travaillons depuis plus d’un an avec les acteurs du territoire sur la question du rapprochement entre offre et demande d’emploi sur les métiers en tension.

Le 12 mai dernier, nous avons organisé notre 3e journée de co-création au Tuba qui a réuni une cinquantaine de participants : acteurs institutionnels, professionnels de la formation, de l’insertion, recruteurs. Cette demi-journée de travail a été l’occasion de faire le point sur l’avancée de nos expérimentations et de travailler en atelier autour de 4 parcours.

Nous travaillons sur deux secteurs d’activité et 3 métiers : auxiliaire de vie et aide-ménagère dans les services à la personne et développeur dans le numérique. Ces 3 métiers connaissent de fortes opportunités de recrutement sur le territoire lyonnais.

S’agissant des services à la personne, nous avons élaboré une boîte à outils à destination des accompagnateurs de l’emploi afin dans les aider dans leur mission de conseil et de préparation des demandeurs d’emploi. Cette boîte à outils agrège différentes informations existantes (présentation des métiers, processus de recrutement, offre de formation, parcours d’insertion…) et les rend ainsi plus accessibles. Cette boîte à outils est amenée à évoluer et à s’améliorer en fonction des retours qui seront faits par les utilisateurs.

Lors de cette journée de co-création, nous avons par ailleurs avancé sur 2 parcours dans le secteur des services à la personne :

  • Parcours de l’insertion à l’emploi : afin de favoriser le rapprochement entre acteurs de l’insertion et recruteurs pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes suivies par ces structures qui ont l’envie et les qualités pour exercer les métiers d’auxiliaire de vie ou d’aide-ménagère.
  • Parcours validation du projet professionnel  : afin de répondre au vrai enjeu pour les recruteurs de pouvoir sourcer des candidats qui ont une réelle motivation pour exercer ces métiers et qui ont pu conforter leur projet professionnel.

Concernant le métier de développeur web, nous avons travaillé sur 2 autres parcours :

  • Parcours sensibilisation des élèves de 3e : le métier de développeur est méconnu et peu de jeunes s’orientent vers cette voix qui offre pourtant de réelles opportunités d’emploi. L’objectif de ce parcours est de sensibiliser les collégiens par des rencontres avec des professionnels, des initiations à la programmation et via le stage de 3e.
  • Parcours de la fabrique à l’emploi : des nouvelles formations au métier de développeur émergent, labellisées depuis quelques mois Grande Ecole du Numérique. Les jeunes issus de ces fabriques numériques souffrent encore d’un manque de notoriété de leur formation, d’où l’importance de les mettre en relation avec des entreprises dans le cadre d’un jobdating adapté.

 La réflexion et les travaux vont se poursuivre pour mettre en oeuvre ces différents parcours dans les prochains mois.