Dans nos actions

Le numérique, opportunité d’accès à l’emploi

Evolem Citoyen a co-organisé avec Ronalpia, incubateur d’entrepreneurs sociaux basé à Lyon, une rencontre sur ce thème le 20 septembre dernier. Retour sur les principales questions abordées lors de ce déjeuner-débat.

La rencontre a eu lieu dans les locaux de Simplon Lyon. Elle a réuni une trentaine de participants, entreprises, start-up, acteurs de l’insertion et de l’emploi, tous intéressés par l’opportunité que représente le numérique dans un parcours d’accès à l’emploi. Les témoignages de Simplon (fabrique numérique) et de Rézo social (entreprise d’insertion) ont permis d’aborder ce thème sous l’angle de la formation et de l’insertion par l’activité économique.

Simplon Lyon, qui a recruté une nouvelle promotion de 30 élèves début juillet, a rappelé son positionnement. Une formation intensive au métier de développeur web, gratuite pour les élèves et ouverte en priorité aux jeunes décrocheurs et aux demandeurs d’emploi. La formation dure 6 mois, 5 jours sur 7, 35h par semaine, avec des possibilités de prolonger sous format de POE ou de stage. L’âge moyen de ses élèves est de 29 ans et 78 % sont des demandeurs d’emploi. Simplon n’exige aucune condition de diplôme à l’entrée, mais teste la motivation des élèves pour apprendre à coder à l’aide d’un outil en ligne. Des élèves ont témoigné de la chance que représente pour eux cette école : une pédagogie en mode projet qui les motive et leur redonne l’envie d’apprendre, un travail en équipe, des perspectives d’emploi intéressantes sur un métier en forte tension de recrutement.

Pierre-Yves Charpenet de Simplon a souligné l’importance du travail auprès des entreprises afin de lever une triple barrière et de les ouvrir sur ces nouveaux viviers de compétences :

  • la crainte liée au parcours de la personne avant son entrée à Simplon (peu de qualification, difficulté d’accès à l’emploi, reconversion),
  • le questionnement face à la durée de la formation et à la capacité de former dans ce laps de temps des professionnels,
  • le manque d’expérience, puisque les élèves sont des développeurs juniors.

Numerique-Emploi_Nos-actions_26092016

Rezo Social est une entreprise informatique basée à Paris. Elle compte 20 salariés dont 6 dans un parcours d’insertion (en CDDI) et 6 en contrat aidé (CUI). Elle vend des prestations de maintenance de parc informatique pour ses clients. L’entreprise a également une activité de développement de logiciel : elle a créé le logiciel SIHAM de suivi de parcours de bénéficiaires. Ainsi, cette entreprise d’insertion bénéficie également du soutien du Ministère de la Recherche sur la partie R&D et dispose du label entreprise innovante. Elle est l’exemple que insertion par l’activité économique peut rimer avec expertise et métier à forte valeur ajoutée. Idriss Bennani, l’un des co-fondateurs de cette entreprise, a expliqué comment il faisait monter en compétence ses salariés. Placés au départ sur l’activité de maintenance, ils gèrent dans un premier temps les demandes clients par téléphone puis sont amenés à se déplacer en rendez-vous clientèle. Le fait de travailler en direct pour des clients constitue un vrai booster d’insertion : si le client n’est pas satisfait, il ne fait plus travailler Rézo Social, qui ne peut plus embaucher. Certains salariés en insertion sont intégrés dans la partie développement de logiciel : soit parce qu’ils ont à la base une vraie compétence dans ce domaine, soit parce qu’ils sont en difficulté dans un métier de relation clientèle. Selon Idriss, le secteur informatique constitue un vrai tremplin vers l’emploi, car dans ce secteur d’activité les recruteurs peuvent plus facilement passer outre l’absence de diplôme pour se concentrer sur les compétences techniques de la personne.

Les participants ont pu tirer un enseignement de ces échanges en fonction de leur situation :

  • appel à s’ouvrir à d’autres formes de parcours de formation et de profils pour les recruteurs,
  • nécessité de mieux appréhender ces métiers pour penser à cette opportunité pour les acteurs intervenant auprès de demandeurs d’emploi ou dans l’insertion,
  • vivier potentiel de compétences pour des start-up en fonction de leurs besoins en termes de développement web.