Dans nos autres actions

L’Ouvre-Boîte : point d’avancement

L’Ouvre-Boîte est un dispositif d’insertion destiné aux jeunes peu ou pas qualifiés, qui cherche à les accompagner dans la mise en place de leur projet entrepreneurial. EVOLEM Citoyen soutient l’Ouvre-Boîte pour la 3e année, en mécénat financier et de compétences.

Pendant 24 mois, l’Ouvre-Boîte accompagne ces entrepreneurs en herbe afin de leur donner les moyens nécessaires pour qu’ils créent leur activité. Ce dispositif s’adresse aux jeunes entre 18 et 30 ans, en difficulté d’insertion sociale ou professionnelle et avec un niveau inférieur ou égal au Bac.

Le programme

Les entrepreneurs accompagnés sont sélectionnés (ils doivent candidater et passer devant un jury) sur leur motivation à suivre le programme et leur projet. Une formation autour des compétences clés dans l’entrepreneuriat (marketing, business model) est réalisée dans le cadre d’ateliers collectifs. Les différents projets sont ensuite testés en situation réelle dans une boutique et un restaurant éphémère et avec des premiers RDV clients pour les autres activités. Des premiers revenus peuvent ainsi être dégagés et les entrepreneurs peuvent acquérir une première formation sur le terrain tout en se confrontant au marché.

L’Ouvre-Boîte soutient ces entrepreneurs tout au long de leur projet, d’un point de vue compétences (gestion de l’activité, tableaux de bord, outils de communication) et matériel (locaux et aide financière) mais aussi social, grâce à un suivi individualisé.

Le Crash Test Banques

Après avoir participé au jury de sélection et animé un atelier sur la stratégie d’entreprise, Evolem a participé à la session « Crash Test Banques ». Magali Page et Nadia El Idrissi de l’équipe d’investissement ont chacune participé à un jury, où elles ont écouté et challengé la présentation d’une dizaine de projets.  Ce « Crash Test » consiste en une simulation d’entretien avec les banques, afin de préparer les futurs entrepreneurs aux situations qu’ils rencontreront.

Voici quelques exemples des projets portés par les entrepreneurs challengés à l’occasion de ce jury :

               Maïna, qui a créé La Caribéenne (restaurant de spécialités antillaises), est maintenant à son 8ème mois d’existence. Elle propose de « faire découvrir et partager les saveurs des caraïbes », peu présentes à Lyon. Elle teste avec succès ses recettes dans le cadre du Corner attribué à l’Ouvre-boîte au sein de la Commune. Son ambition est d’ouvrir un restaurant et un bar à cocktails.

               Guillaume, après un long séjour en Corée du Sud, présente son produit : des masques pour le visage. Il cherche à les vendre aux particuliers et aux professionnels comme des Spas ou Hotels.  En attendant, il va également être présent dans la boutique éphémère à Confluence.

               Christian, créateur de la marque Daeter, propose des ensembles de sport. Il cherche à associer le Street Wear, à un certain Mindset (en imprimant des phrases de motivation sur les manches) et à des tissus ethniques. Il va pouvoir tester ses produits dans le cadre de la boutique éphémère installée dans le centre Commercial Confluence à Lyon 2e. A terme, il aimerait pouvoir proposer la personnalisation de chacune des pièces.