Article Actualités publié le 27 janvier 2015

5 879 000 personnes inscrites à Pôle Emploi en décembre 2014

Les dernières données de l’année 2014 concernant les personnes inscrites à Pôle Emploi ont été rendues publiques le 27 janvier. Ce mois de décembre s’inscrit dans la continuité d’une année très difficile sur le plan de l’emploi.

Voici les principaux chiffres par catégorie concernant la France métropolitaine et leur évolution sur une année.

Chiffres-chomage_acutalites_27012015

Personnes tenues d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi :

  • Demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) : 3 496 400 personnes, soit 189 100 de plus qu’en décembre 2013.
  • Demandeurs d’emploi exerçant une activité partielle (catégories B et C) : 1 721 800 personnes, soit 122 800 de plus qu’en décembre 2013.

Personnes non tenues de rechercher un emploi :

  • Demandeurs d’emploi indisponibles (congé maladie, congé maternité, formation, regroupés dans la catégorie D) : 279 600 personnes, soit 1 300 de plus qu’en décembre 2013.
  • Personnes inscrites à Pôle Emploi mais en emploi (créateurs d’entreprise, bénéficiaires de contrat aidé, regroupés dans la catégorie E) : 381 200 personnes, soit 300 de moins qu’en 2013.

Une carte pour faciliter la lecture de ces chiffres 

Afin de faciliter la lecture de ces chiffres Evolem Citoyen vous proposera régulièrement des visuels, en complément des articles publiés. Pour cette première carte qui sera disponible dès le 28 janvier, nous présenterons les chiffres concernant les demandeurs d’emploi tenus d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi (catégories A, B et C) dans chaque région.

Chaque mois Evolem Citoyen proposerea un focus différent pour illustrer les différentes réalités mesurées par ces chiffres mensuels.

Quelles perspectives pour 2015 ?

Le 16 janvier dernier, l’Unédic a publié ses prévisions concernant le régime d’assurance chômage en 2015. Pour établir ces prévisions, l’Unédic se base sur les perspectives de croissance et de taux de chômage établis par l’Insee. La croissance économique s’établirait à 0,8 % en 2015, ce qui ne sera pas suffisant pour inverser la courbe du chômage, d’autant plus que le nombre de créations d’emploi ne compensera pas la hausse de la population active.

Ainsi, selon l’Unédic, si le taux de chômage s’établit à 10,3 % de la population active fin 2015 comme l’a annoncé l’Insee, cela se traduira par une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi (104 000 personnes en plus en catégorie A).

Et pourtant, malgré ces prévisions et ces données, des entreprises font régulièrement état des difficultés qu’elles rencontrent pour recruter le personnel dont elles ont besoin. Il est donc urgent, au vu de la conjoncture économique, de fluidifier le marché du travail et de favoriser la rencontre entre offre et demande.

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !