Article Actualités publié le 26 mai 2016

Baisse du nombre d’inscrits à Pôle Emploi en avril 2016

6 099 700 personnes étaient inscrites auprès de Pôle Emploi en avril dernier en France métropolitaine. Ce chiffre englobe les 5 catégories de demandeurs d’emploi. Il est en baisse de 0,8 % sur un mois (soit 51 700 personnes de moins qu’en mars 2016) mais reste en augmentation de 1,8 % sur un an (soit 108 200 personnes de plus qu’en avril 2015).

Les demandeurs d’emploi tenus d’effectuer des recherches d’emploi (catégories A, B et C) étaient 5 397 000 en avril, soit 57 100 personnes de moins que le mois précédent. La baisse constatée depuis le début de l’année se confirme, mais la tendance reste à la hausse par rapport à 2015 (+ 1,1 %) :

  • 3 511 100 personnes sans aucun emploi (catégorie A). Cette catégorie est en baisse sur un mois, mais également sur l’année (- 0,6 %, soit 22 500 personnes de moins inscrites en catégorie A par rapport à avril 2015).
  • 1 885 900 personnes exercent une activité réduite (catégories B et C). Un chiffre également en baisse sur le mois (37 200 personnes en moins) mais en hausse sur l’année (83 800 personnes en plus).

Les deux autres catégories concernent des demandeurs d’emploi non tenus de rechercher un emploi.

  • La catégorie D regroupe les personnes sans emploi (en stage, en formation, en arrêt maladie, en contrat de sécurisation professionnelle CSP). 280 600 personnes étaient inscrites dans cette catégorie en avril 2016, soit 7 500 de plus que le mois précédent et 3 300 de plus qu’en avril 2015.
  • La catégorie E regroupe les personnes dites en emploi (bénéficiaire d’un contrat aidé, ou en création d’entreprise). 422 100 personnes étaient inscrites dans cette catégorie en avril 2016, soit 2 100 de moins que le mois précédent et 43 600 de plus qu’en avril 2015.

Une hausse élevée pour défaut d’actualisation

La note publiée par la DARES souligne un nombre « inhabituellement » élevé de sorties de catégorie A, B et C pour défaut d’actualisation. Pôle Emploi indique chaque mois les motifs d’entrée et de sortie de ses listes pour ces trois catégories et leur évolution sur les 3 derniers mois :

  • Reprise d’emploi déclarée : baisse de 4 %
  • Entrée en stage : augmentation de 15,5 %
  • Arrêt de recherche (maternité, maladie, retraite) : baisse de 0,8 %
  • Défaut d’actualisation : augmentation de 9,9 %
  • Radiation administrative : augmentation de 11,2 %

Rappelons que chaque mois, les demandeurs d’emploi sont tenus d’actualiser leur situation auprès de Pôle Emploi. A défaut, ils sont sortis des listes (mais peuvent se réinscrire dès le mois suivant). Les informations recueillies à cette occasion permettent à Pôle Emploi de changer la personne de catégorie en fonction des évolutions ou non (reprise d’emploi, entrée en formation ou en stage, projet de création d’entreprise…). Par exemple, un demandeur d’emploi qui entre en stage passe dans la catégorie D.

Chaque mois, la publication des chiffres du chômage engendre de nombreuses réactions et commentaires quant au traitement statistique du chômage. Il nous semble indispensable de relayer l’information sur les indicateurs (Pôle Emploi et Insee) publiés mensuellement et trimestriellement tout en explicitant à chaque fois ce qui est mesuré et les points de vigilance et d’attention.

A ce titre, les travaux en cours dans le cadre de la Commission d’enquête sénatoriale sur les chiffres du chômage feront l’objet d’articles sur ce site. Cette commission a démarré ses auditions le 11 mai et a ouvert un espace participatif pour recueillir les contributions et témoignages de personnes intéressées par cette question.   

 L’évolution région par région

Retrouvez dans la carte ci-dessous les données concernant les catégories A, B et C par région ainsi que leur évolution mensuelle :

carte chomage avril 2016 site

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !