Article Actualités publié le 1 mars 2017

Chiffres du chômage : légère hausse en janvier

Fin janvier 2017, 5 486 400 personnes étaient inscrites auprès de Pôle Emploi (catégories A, B et C), soit une légère hausse de 0,4 % sur un mois et de 0,5 % sur un an.

Les catégories A, B et C regroupent les personnes tenues de rechercher en emploi. Elles sont soit :

  • Sans emploi (catégorie A) : 3 467 900 personnes dans cette situation fin janvier 2017, soit 800 de plus qu’en décembre 2016. Cette catégorie est en baisse sur 3 mois (-0,3 %) et sur 1 an (-2,5 %, soit 89 300 personnes en moins).
  • En activité réduite (catégories B et C) : 2 018 500 personnes dans cette situation fin janvier 2017, soit 21 800 de plus que le mois précédent. L’augmentation reste importante également sur l’année avec 117 200 personnes en plus dans ces deux catégories.

Ainsi, la baisse de la catégorie A ne suffit pas à rattraper l’augmentation des catégories B et C. Ces personnes en activité réduite restent dans une situation d’emploi précaire.

Les catégories D et E concernent les personnes non tenues de rechercher un emploi. Elles sont soit :

  • Sans emploi mais non disponibles pour travailler (arrêt maladie, congé maternité, en formation…) : cette catégorie D regroupe 335 000 personnes en janvier 2017, en baisse de 1,4 % sur 1 mois mais en augmentation de 22,3 % sur 1 an (impact notamment du plan 500 000 formations appliqué en 2016).
  • En emploi mais néanmoins inscrites auprès de Pôle Emploi (en création d’entreprise, bénéficiaire de contrat aidé…) : cette catégorie E rassemble 420 600 personnes fin janvier, 0,4 % de moins qu’en décembre dernier et 0,7 % de moins qu’en janvier 2016.

Au total, 6 242 000 personnes étaient inscrites auprès de Pôle Emploi fin janvier 2017. La tendance semble bien être à une stabilisation des chiffres du chômage. En janvier 2016, l’augmentation de ces 3 catégories était de 4,2 % par rapport à janvier 2015, alors qu’en janvier 2017 l’augmentation par rapport à l’année précédente n’est que de 1,4 %. 

Les dernières données concernant la reprise de l’emploi intérimaire viennent conforter cette tendance à la baisse du chômage. Selon le dernier baromètre de Prism’emploi, l’emploi intérimaire enregistre une hausse de 8 % en janvier, tous secteurs d’activité confondus. 

A contrario, l’Unedic a publié hier une révision à la hausse de ses prévisions. Cette organisme qui gère l’assurance chômage prévoit une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A en 2017, notamment du fait de l’impact du Brexit sur le marché du travail français.

Ces différentes informations qui peuvent sembler contradictoires appellent à une réelle prudence sur la lecture et l’analyse qui sont faites de ces données chiffrées.

Retrouvez l’évolution mensuelle région par région dans la carte ci-dessous :

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !