Article Actualités publié le 28 novembre 2016

Chômage en France : dernières actualités

Entre les dernières statistiques de Pôle Emploi et de l’Insee et le lancement de l’expérimentation « Zéro chômage de longue durée », sans compter la version bêta du site Internet Bob Emploi… l’actualité de ces dernières semaines est riche sur le front du chômage.

Après la baisse de septembre dernier, Pôle Emploi a annoncé il y a quelques jours une nouvelle baisse du nombre de demandeurs d’emploi inscrits sur ses listes. Ainsi, 6 214 900 personnes, toutes catégories confondues, ont pointé à Pôle Emploi en octobre (chiffres France métropolitaine), soit une baisse de 0,4 % sur un mois. Néanmoins les chiffres restent en augmentation sur 3 mois (+0,5 %) et sur 1 an (+1,4 %).

La catégorie A (il s’agit des demandeurs d’emploi n’exerçant aucune activité) comptabilise 3 478 800 personnes, soit une baisse de 0,3 % sur 1 mois, de 0,8 % sur 3 mois et de 2,8 % sur 1 an. Parmi eux, les jeunes de moins de 25 ans connaissent la plus forte baisse  : -1,5 % sur 1 mois et -8,2 % sur 1 an. En octobre, ils étaient 483 600 inscrits à Pôle Emploi dans cette catégorie. A contrario, la situation des plus de 50 ans continue de se dégrader, avec une augmentation continue du nombre d’inscrits à Pôle Emploi dans cette classe d’âge.

1 982 000 demandeurs d’emploi étaient inscrits en catégories B et C en octobre 2016 (ils exercent une activité réduite mais sont tenus de chercher un emploi), en légère baisse par rapport à septembre (7 700 personnes en moins) mais toujours en hausse par rapport à octobre 2015.

Comme chaque mois, retrouvez ces chiffres des catégories A, B et C région par région :

 Carte chomage octobre 2016

 A noter : les chiffres d’octobre 2016 n’étaient pas disponibles pour la Corse au moment où nous avons réalisé cette carte.

Une légère augmentation au 3e trimestre selon l’Insee

Quelques jours avant la publication mensuelle de Pôle Emploi, l’Insee communiquait ses indicateurs trimestriels sur le marché du travail (3e trimestre 2016). Selon l’enquête de l’Insee, le taux de chômage au sens du Bureau International du Travail a augmenté de 0,1 point au 3e trimestre pour s’établir à 9,7 % de la population active en France métropolitaine (10 % en prenant en compte les territoires d’Outre-mer), soit 2,8 M de personnes. En complément de ce taux, l’Insee comptabilise 1,5 M de personnes dans le halo autour du chômage (personnes qui souhaitent travailler mais ne sont pas comptées comme chômeurs au sens du BIT).

La fluctuation de ces données, ainsi que les différentes réalités couvertes, invite à les considérer avec du recul. Quelles que soient les hausses ou les baisses, il reste urgent de trouver des solutions adaptées notamment pour les demandeurs d’emploi les plus en difficulté.

Des initiatives pour favoriser l’accès à l’emploi

L’expérimentation « Territoires zéro chômage de longue durée » constitue une réponse. 10 territoires ont été sélectionnés pour mettre en place cette expérimentation pendant 5 ans, des territoires ruraux, semi-urbains et urbains. Il s’agit de répondre aux besoins d’un territoire en remettant à l’emploi des chômeurs de longue durée par un transfert de dépenses publiques. Plus de 40 territoires s’étaient portés candidats, créant une dynamique collective intéressante, le principe de l’expérimentation reposant sur un diagnostic des besoins non couverts et des compétences à disposition sur le territoire.

Autre registre : l’utilisation des outils numériques et notamment des algorithmes pour accompagner plus efficacement les demandeurs d’emploi dans leur parcours. C’est le pari du site Bob emploi créé par Paul Duan et son ONG Bayes Impact. Ce site analyse les données transmises par Pôle Emploi (offres d’emploi, profils des demandeurs d’emploi, parcours de formation, de retour à l’emploi…) pour permettre à chacun de bénéficier de conseils adaptés. Il renvoie notamment vers d’autres sites associés à Pôle Emploi via l’emploi store. Pour l’instant le site existe dans sa version bêta, c’est-à-dire qu’il est testé grandeur nature par les premiers utilisateurs. Selon les chiffres rendus publics au moment du lancement, Pôle Emploi aurait financé à hauteur d’1 M€ la sortie de ce nouvel outil.

Evolem Citoyen suivra la montée en puissance de ces initiatives afin d’en rendre compte sur ce site. 

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !