Article Actualités publié le 25 janvier 2017

Chômage : les derniers chiffres de 2016

Les données concernant le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en décembre 2016 ont été publiées hier. Avant de dresser le bilan pour l’année 2016, focus sur les évolutions concernant ce mois de décembre.

6 239 700 personnes étaient inscrites auprès de Pôle Emploi en décembre 2016 (toutes catégories confondues), un chiffre quasi identique à celui de novembre (1 300 personnes en plus) et en augmentation de 1 % sur un an (62 900 personnes en plus). Les tendances sont différentes selon chaque catégorie. La catégorie A (personnes sans aucune activité) est souvent la seule citée pour mesurer la réalité du chômage en France, or cette réalité recoupe des situations diverses (temps partiels subis, reprise courte d’activité, mise à l’emploi via un contrat aidé, période de formation professionnelle, chômeur créateur d’entreprise…).

Demandeurs d’emploi avec obligation de chercher un emploi (catégories A, B et C)

La catégorie A (3 473 100 personnes) augmente en décembre de 0,8 %, elle est en baisse de 3 % sur l’année. La tendance s’inverse pour les catégories B et C (qui regroupent des demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite) : 2 002 600 personnes en décembre, soit 1,29 % de moins qu’en novembre mais 5,53 % de plus qu’en décembre 2015.

Ainsi, Pôle Emploi comptabilisait 5 475 700 personnes pour ces trois catégories en décembre 2016, soit 100 de moins qu’en novembre 2016 et 2 300 de moins qu’en décembre 2015.

L’année 2016 signe bien une tendance à la baisse du chômage. Cette réalité est confortée par les données diffusées lundi par l’Acoss (Agence centrale des organismes de Sécurité sociale) sur l’augmentation des déclarations d’embauches en 2016, notamment en CDI.

Demandeurs d’emploi non tenus de chercher un emploi (catégories D et E)

341 600 demandeurs d’emploi comptabilisés dans la catégorie D, c’est-à-dire des personnes sans emploi mais dispensées de recherche d’emploi pour raison d’indisponibilité. Il peut s’agir d’un congé maladie ou maternité, d’une entrée en formation ou d’un contrat de sécurisation professionnelle. Cette catégorie augmente légèrement sur un mois (+1 %) et très fortement sur un an (+24,6 %), l’une des explications réside dans l’application du plan 500 000 formations à destination des demandeurs d’emploi. Une donnée renforce cette hypothèse : l’entrée en stage (le demandeur d’emploi en formation est considéré comme stagiaire de la formation professionnelle) représente 15,6 % des motifs de sortie des catégories A, B et C en fin d’année 2016, en augmentation de 90,2 % par rapport à la fin d’année 2015.

422 400 demandeurs d’emploi inscrits dans la catégorie E qui regroupe des personnes en création d’entreprise ou qui bénéficie d’un contrat aidé. Cette catégorie varie peu sur un mois (-0,4 %) comme sur l’année (-0,5 %).

Retrouvez dans la carte ci-dessous l’évolution mensuelle dans chaque région pour les catégories A, B et C : 

 Carte chomage decembre 2016

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !