Article Actualités publié le 27 septembre 2016

Fort rebond du chômage au mois d’août

A la fin de l’été, 6 275 800 personnes étaient inscrites à Pôle Emploi en France métropolitaine selon les données publiées hier par le Ministère du travail et de l’emploi. L’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi concerne toutes les catégories, notamment la catégorie A.

Les différents commentaires et analyses soulignent l’impact de la baisse de la fréquentation touristique cet été qui peut jouer sur les emplois saisonniers. Néanmoins cette conjoncture ne peut expliquer à elle seule les 76 100 personnes supplémentaires inscrites dans les catégories A, B et C (demandeurs d’emploi tenus d’effectuer des recherches d’emploi). Par ailleurs, Pôle Emploi indique  que « le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d’actualisation a enregistré une baisse inhabituellement forte ». Chaque mois, les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi doivent accomplir cette démarche administrative d’actualisation, le cas échéant ils sont sortis des listes, le temps de mettre à jour leur situation. Il semblerait que ces derniers temps, les demandeurs d’emploi aient été plus vigilants sur cette démarche administrative, puis que le motif « cessation d’inscription pour défaut d’actualisation » est en baisse de 12,3 % sur les 3 derniers mois.

Face à ces éléments de contexte qui peuvent jouer d’un mois sur l’autre, le Ministère du travail et de l’emploi invite à considérer les évolutions sur plusieurs mois. L’augmentation est réelle également sur les 3 derniers mois : + 1 % pour la catégorie A (personnes n’exerçant aucune activité), + 1,3 % pour la catégorie B et +3,7 % pour la catégorie C (personnes exerçant une activité réduite).

La catégorie D connaît la plus forte augmentation (+5,3 % sur 1 mois, +10,5 % sur 3 mois), conséquence attendue de la mise en œuvre du plan 500 000 formations. En effet, les demandeurs d’emploi en stage ou en formation font partie de cette catégorie.

Toutes les classes d’âge sont concernées par cette augmentation, mais la tendance reste à la baisse par rapport à août 2015 pour les jeunes de moins de 25 ans. Ils étaient 788 400 inscrits en catégorie A, B ou C en août 2016, soit 13 000 de moins que l’année précédente.

Cette augmentation des catégories A, B et C se retrouve dans l’ensemble des Régions :

Carte-chomage-aout-2016

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !