Article Actualités publié le 30 mai 2014

Le chômage repart à la hausse au mois d’avril

Les derniers chiffres des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi ont été publiés mercredi soir. Ils font état d’une nouvelle hausse au mois d’avril qui touche globalement l’ensemble des catégories.

Fin avril, Pôle Emploi recensait, en France métropolitaine, 4 985 900 demandeurs d’emploi tenus d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi (catégories A, B et C), soit une augmentation de 0,7 % depuis mars 2014 et de 4,2 % sur un an. Sur un mois, cette augmentation représente 36 400 personnes de plus, dont 14 800 sans aucune activité et 21 600 exerçant une activité réduite.

S’agissant des jeunes de moins de 25 ans, après une légère baisse en mars, les chiffres repartent à la hausse tant pour les jeunes sans aucune activité (+0,2 %) que pour ceux exerçant une activité réduite (+ 1 %). Néanmoins, l’évolution sur un an est plus nuancée. En effet, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans sans aucune activité diminue de 3,8 %, alors que celui des jeunes de moins de 25 ans exerçant une activité réduite inscrits à Pôle Emploi augmente de 1,2 %. Au total (catégories A, B et C), 769 100 jeunes de moins de 25 ans étaient inscrits à Pôle Emploi fin avril 2014.

Plus d’1 million de chômeurs de plus de 50 ans en avril 2014

Les seniors restent les personnes les plus affectées par cette hausse du chômage : + 0,7 % sur un mois et + 11,6 % sur un an concernant les demandeurs d’emploi sans aucune activité ; + 1,4 % sur un mois et + 9,9 % sur un an pour ceux qui exercent une activité réduite. Soit au total pour les catégories A, B et C, 1 096 600 personnes de plus de 50 ans inscrites à Pôle Emploi fin avril 2014.

Les chiffres transmis par Pôle Emploi ne précisant pas le détail par âge pour les catégories D et E, l’analyse ne peut donc être complète. La catégorie D regroupe les personnes sans emploi mais non tenues de faire des actes positifs de recherche d’emploi car non disponibles (en formation, en arrêt maladie, en stage…). Néanmoins, ces personnes sont bien indemnisées en tant que chômeurs. En avril 2014, Pôle Emploi comptabilisait 282 200 personnes dans cette catégorie, soit une augmentation de 0,9 % sur un mois et de 6,9 % sur un an.

chiffres-chomage-Actualites-30052014

Il est intéressant également de regarder de plus près les motifs d’inscription à Pôle Emploi pour les catégories A, B et C. Pour 22,3 % des personnes, l’inscription fait suite à une fin de contrat à durée déterminée et 5,5 % suite à une fin de mission d’interim, soit plus d’1/4 des inscrits au total. Ces chiffres illustrent pour partie la réalité du marché du travail français. Comme le rappelait Bertrand Martinot, économiste, conseiller social à la Présidence de la République de 2007 à 2008, au micro d’Europe 1 le 29 mai, la France produit chaque année 21 millions d’embauche hors interim, dont 18 millions en CDD. Le recrutement par interim, quant à lui, représente 20 millions d’embauche par an.

Suite à la publication de ces chiffres, le Gouvernement a confirmé les allégements de charge des entreprises, qui s’étaleront entre 2015 et 2017. François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, a par ailleurs indiqué que des mesures pour lutter contre le chômage des jeunes et des seniors seront proposées dans le cadre de la conférence sociale qui se tiendra les 7 et 8 juillet prochains. Espérons que les décisions qui seront prises à ce moment-là pourront être d’application rapide.

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !