Article Actualités publié le 7 mars 2017

Un parcours de l’insertion à l’emploi

Le Collectif pour l’Emploi, la Maison pour l’emploi de Lyon et la CRESS Rhône-Alpes ont expérimenté un parcours de l’insertion à l’emploi dans le secteur des Services à la Personne. Bilan de cette première édition et retour sur les différentes étapes de ce parcours.

Le Collectif pour l’Emploi a été créé par 5 entreprises (Accenture, Adecco, AG2R, SFR et Vinci) pour intervenir sur le rapprochement entre offre et demande d’emploi sur 3 territoires : Seine Saint Denis, Marseille et Lyon. Evolem Citoyen est partenaire du Collectif pour l’Emploi sur le territoire de Lyon.

Le Collectif s’intéresse au secteur des services à la personne qui connaît de réelles tensions de recrutement et souffre d’une mauvaise image. Depuis plusieurs mois, nous travaillons avec les acteurs concernés (recruteurs, organismes de formation, mais aussi structures d’accompagnement à l’emploi et structures d’insertion) pour identifier des nouveaux viviers de candidats et fluidifier les parcours d’accès à l’emploi. Le Collectif pour l’emploi est notamment à l’initiative d’une boîte à outils permettant aux référents emploi de mieux connaître les métiers, les attendus des recruteurs et les évolutions de parcours :  http ://servicesalapersonnelyon.com/

L’idée du parcours What’SAP a émergé d’un atelier de co-construction animé par le Collectif en mai 2016. Cet atelier a réuni des acteurs de l’insertion, des entreprises des Services à la Personne et des acteurs de l’emploi, notamment la Maison pour l’emploi de Lyon. Ce parcours de l’insertion à l’emploi porte sur les métiers d’auxiliaire de vie, assistante de vie et aide-ménagère. Il vise à renforcer le lien entre les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) et entreprises des SAP. En effet, au sein du secteur de l’insertion par l’activité économique, de nombreuses structures sont spécialisées dans les services à la personne, il s’agit des associations intermédiaires. Il semble évident que les salariés à l’issue des 2 années de contrat d’insertion, s’orientent vers des entreprises du même secteur, et bien non.

Le parcours What’SAP s’est déroulé entre juillet et octobre 2016 avec 4 étapes :

  • Une rencontre entre SIAE et recruteurs pour travailler conjointement sur les pré-requis métier et les modalités de recrutement : les référents emploi des SIAE étaient ainsi mieux outillés pour pré-qualifier les candidats et les préparer.
  • Des portes-ouvertes au sein des SIAE : les entreprises partantes pour ce « Vis ma vie » ont pu découvrir l’univers de travail des salariés en insertion et ainsi faire tomber certaines idées reçues sur ces profils.
  • Des ateliers de coaching des candidats animés par le Collectif pour l’Emploi : simulation d’entretien, conseils sur le savoir-être et la posture professionnelle, travail sur la confiance en soi et la communication.
  • Un job dating  : une demi-journée de recrutement dédiée aux candidats qui ont suivi ce parcours, complétée par un temps de forum métiers ouvert à d’autres demandeurs d’emploi intéressés par ce secteur d’activité (il s’agissait d’une rencontre informelle avec des recruteurs pour échanger sur les opportunités d’emploi et découvrir les métiers).

Quel bilan et enseignements en tirer ?

Un bilan quantitatif a été tenu par la Maison pour l’emploi de Lyon : 7 entreprises ont participé en proposant 21 postes. 38 candidats ont été pré-qualifiés : 21 salariés en insertion et 17 autres demandeurs d’emploi qui ont participé à la partie forum métiers. Sur les 21 candidats issus de SIAE, 9 ont eu une proposition d’embauche, 6 se sont confirmées. Les 3 restants n’ont pas été embauchés pour les raisons suivantes : 2 d’entre eux ont trouvé un emploi ailleurs, 1 n’a pas donné suite. S’agissant des 17 demandeurs d’emploi qui ont participé au forum des métiers : 3 ont été orientés vers une formation FLE (français langue étrangère) spécifique aux services à la personne, 1 embauche a été réalisée. Ainsi, cette première édition du parcours What’SAP a permis une adéquation de près de 50 % des profils aux besoins des recruteurs.

Ce bilan chiffré a été complété par un temps d’échange avec les différentes parties prenantes le 9 février dernier.

Deux des entreprises qui ont embauché dans ce cadre ont confirmé leur intérêt pour ce type de démarche : les candidats étaient bien préparés et ils donnent satisfaction. L’ensemble des participants ont souligné l’intérêt d’une approche très humaine et ciblée avec peu de candidats qui étaient préparés au recrutement. Ce format est beaucoup plus impactant qu’un forum de recrutement grand public dans lequel les candidats un peu fragiles peuvent être noyés. Les SIAE comme les entreprises SAP souhaitent reconduire ce type de parcours qui est facilitant tant pour le candidat que pour le recruteur.

Des améliorations pourront être apportées notamment pour sécuriser l’emploi sur les 3 premiers mois. En effet, la situation peut rester fragile en début de contrat. Il est important de réfléchir aux liens à créer entre le référent SIAE et l’entreprise pour mieux accompagner la personne dans ce début de vie professionnelle. Des premières idées ont émergé : identifier un référent pour l’entreprise, prévoir des bilans tripartites, désigner un parrain parmi les salariés pour faciliter l’insertion professionnelle, mieux coacher le candidat sur la prise de poste (quels sont mes devoirs en tant que salarié, comment agir si j’ai des difficultés, vers qui me tourner…).

Après le succès de cette première édition, d’autres parcours What’SAP vont être proposés sur le territoire lyonnais au cours de l’année 2017. Les différents participants ont notamment émis le souhait que le dispositif soit ouvert à d’autres employeurs, notamment les EHPAD ou autres établissements d’accueil de la dépendance.

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !