Article Actualités publié le 26 août 2014

Situation économique de la France : retour sur les dernières actualités

0%, c’est le chiffre annoncé par l’Insee le 14 août concernant la croissance du PIB de la France au 2e trimestre 2014. Une information qui a été suivie de nombreuses déclarations. En voici les principaux points.

14 août : l’Insee publie ses indicateurs de conjoncture pour le 2e trimestre 2014. Ils sont sans appel :

  • Croissance nulle
  • Investissement des entreprises en recul de 0,8 %
  • Consommation des ménages en augmentation de 0,5 %
  • Légère hausse de l’emploi salarié : 15 300 emplois créés dans le secteur marchand

Le ministre des Finances, Michel Sapin, réagit immédiatement dans une tribune publiée dans le journal le Monde. Le Gouvernement revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2014 (0,5 % au lieu des 1 % annoncés précédemment) et à la hausse ses prévisions de déficit public qui devrait se situer au-dessus de 4 % du PIB en 2014 (au lieu de l’objectif de 3,8 % annoncé au printemps).

20 août  : François Hollande aborde la situation économique de la France dans une interview au journal le Monde. Il confirme le maintien du cap fixé avec l’adoption du pacte de responsabilité et les 50 Mds € d’économies dans les dépenses publiques. Il annonce par ailleurs de nouvelles mesures visant à renforcer le pouvoir d’achat des ménages. Ces mesures viennent en remplacement de la baisse des cotisations salariales votée en juillet et censurée par le Conseil constitutionnel :

  • nouvelles baisses de l’impôt sur le revenu à compter de janvier 2015 (en complément de celles effectives dès 2014 pour les ménages gagnant moins de 1,1 Smic),
  • fusion de la prime pour l’emploi (PPE) et du RSA activité en 2016.

Suite à ces annonces, une partie d’élus socialistes, dont les ministres Arnaud Montebourg et Benoit Hamon, critiquent la position du Président de la République et du premier Ministre et demandent un changement d’orientation économique.

En réaction à l’opposition exprimée par certains de ses ministres, François Hollande a demandé à Manuel Valls la démission de son Gouvernement. La composition du nouveau Gouvernement Valls devrait être connue dans la journée.

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !