Article Actualités publié le 23 janvier 2015

Ouverture de la plate-forme Admission Post-Bac

Le site APB s’adresse aux lycéens de Terminal et aux bacheliers qui souhaitent s’inscrire en première année d’études supérieures. Il s’agit d’un portail de pré-inscription qui regroupe près de 120 000 formations dispensées dans les 30 académies du territoire.

Ce site s’adresse aux élèves de terminal, mais aussi aux jeunes déjà titulaires d’un bac qui souhaitent reprendre une première année d’étude en enseignement supérieur (par exemple dans le cadre d’une réorientation).

Cet outil, mis en place par le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur en 2009, a pour objectif principal de coordonner les procédures de pré-inscription. Il regroupe sur un seul site les démarches pour intégrer Universités, Ecoles d’ingénieurs, Ecoles de commerce, classes préparatoires, formations médicales, sociales, Ecoles d’art, BTS… Une nouveauté est à signaler cette année : lorsque le jeune parcourt l’offre de formation via le moteur de recherche, il peut préciser qu’il cherche une formation en apprentissage.

Les démarches d’inscription en enseignement supérieur sont ainsi regroupées. Néanmoins, cela ne se fait pas en un seul clic !

Depuis le 20 janvier et jusqu’au 20 mars, les futurs bacheliers et bacheliers formulent leurs vœux et les classent par ordre de préférence. Puis ils ont jusqu’au 2 avril pour envoyer les dossiers papier aux établissements choisis. Ensuite, ils doivent rester en alerte, via leur dossier numérique sur cette plate-forme, pour suivre la bonne réception et le bon traitement de leur dossier. L’étape d’admission se déroule en 3 phases successives (du 8 juin au 14 juillet). Les établissements indiquent au jeune s’il est admis ou non. Le jeune doit alors confirmer son choix. C’est à partir de ce moment qu’il pourra procéder à la phase d’inscription administrative auprès de l’établissement dans lequel il a été admis.

Ce site n’est pas un outil d’aide à l’orientation

En effet, comme l’indique le journal l’Etudiant dans un dossier dédié à la procédure d’admission post-bac, la plate-forme APB n’est pas un site d’orientation. Elle contient quelques indications sur le contenu des formations et leurs résultats en termes d’insertion professionnelle. Néanmoins, pour s’y retrouver, il faut que le jeune ait déjà une idée du type de cursus qu’il souhaite suivre.

APB-orientation-actualites-22012015

APB renvoie vers le site de l’Onisep, qui fournit un certain nombre de conseils et de pistes pour poursuivre ses études en fonction du type de Bac. Néanmoins l’approche reste très focalisée par filière et non pas par métiers ou secteurs d’activité.  Pour des élèves de Terminal qui se questionnent encore sur leur projet professionnel, il est difficile de se repérer dans cette multitude d’offres de formation et de cursus.

D’autres sites ou lieux ressources pourraient être indiqués : les CIO et  les CRIJ, les sites développés par les Régions. Il existe également de nombreuses initiatives privées qui se développent pour aider les jeunes dans leur orientation. Par exemple, JobIRL (réseau social dédié à l’orientation des jeunes de 14 à 25 ans), le Canal des Métiers (métiers présentés en vidéo), l’actu des débouchés (site d’information sur les métiers et les formations qui y mènent), ou encore le site pote-emploi (échanges et discussions entre jeunes sur l’orientation).

La plate-forme Admission Post-Bac a son utilité et sa raison d’être. Néanmoins, pour que les jeunes puissent réellement se l’approprier, il est important de les accompagner sur leur orientation et ceci le plus tôt possible. Face au manque d’efficacité de notre système d’orientation actuel, l’Education nationale prévoit la mise en place à la rentrée 2015 d’un parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnelle. Les premiers projets de référentiel ont été publiés en décembre par le Conseil supérieur des programmes. L’intention est de passer d’une orientation trop souvent par défaut à une orientation active et choisie. Cette réforme est nécessaire, l’inscription sur la plate-forme APB deviendrait ainsi l’aboutissement d’une démarche visant à aider chaque jeune à construire son projet professionnel.

Participez à la réflexion
Sur nos réseaux sociaux !