Du 13 au 16 juin, 8 jeunes de 16 à 18 ans sont partis marcher en Haute-Savoie avec 10 chefs d’entreprise. Une marche pas tout à fait ordinaire…

A l’origine de cette initiative, la Préfecture du Rhône et des éducateurs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) qui souhaitaient mettre en lien des jeunes et des chefs d’entreprise autour d’une randonnée. Ce projet a tout de suite été soutenu par le Medef Lyon Rhône qui mobilise sans difficulté 10 chefs d’entreprise pour participer à l’aventure.  Ce projet faisait écho à la volonté « d’aider des jeunes à se trouver par des échanges inédits avec des chefs d’entreprise », comme l’explique Yann Feminier, qui a piloté le projet pour le Medef Lyon Rhône.

Une belle aventure humaine

Les jeunes sélectionnés par la PJJ sont tous dans une démarche de recherche d’emploi. Par cette rencontre avec des chefs d’entreprise, ils ont pu échanger sur le monde du travail, sur ses codes, mais aussi sur leur projet professionnel et les démarches à effectuer pour y arriver (formation, stage, prises de contact…). L’objectif initial n’était pas de leur trouver un emploi, mais de partager une aventure humaine, de sortir du cadre habituel.

Les jeunes, les chefs d’entreprise, les éducateurs étaient répartis en 3 groupes de marcheurs, accompagnés de guides de montagne. Des échanges informels se sont créés entre les uns et les autres. Le dernier soir, des binômes jeune /chef d’entreprise ont été constitués lors du repas.

A l’issue de ces 3 jours, ces binômes poursuivent leurs échanges librement. Dès le lendemain, au moins 5 des jeunes participants avaient un contact direct pour envisager un stage, une formation ou du coaching. Un nouveau point sera fait au mois d’octobre avec chaque participant, pour faire un bilan plus approfondi 4 mois après la fin de l’aventure.

Changer de regard

Chacun a pu découvrir un monde qui lui était inconnu et aller ainsi au-delà de certains stéréotypes.

Les jeunes sont repartis de cette marche avec un autre regard sur l’entreprise et sur le monde du travail. Les chefs d’entreprise ont appris à considérer différemment des jeunes qui ont connu un parcours chaotique et à leur faire confiance.

Ce projet a pu aboutir grâce à au soutien financier de la Préfecture du Rhône, aux moyens humains dégagés par la PJJ et au temps offert par des chefs d’entreprise. Ce partenariat entre différents acteurs de la société a offert à des jeunes la possibilité de vivre une belle aventure humaine et de rebondir.

Autre initiatives à découvrir

«Relancer dans la vie active de jeunes adultes en panne.»
Augustin Meaudre, Directeur de Genèses
«Lutter contre l’exclusion par l’informatique.»
Idriss Bennani, Co-fondateur de Rézo Social