PARI est un dispositif de parrainage mis en place par la mission locale de Lyon. Sur la base du volontariat, des personnes en activité consacrent un peu de temps pour accompagner des jeunes dans la mise en œuvre de leur projet professionnel.

Les missions locales accompagnent des jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire dans leur insertion professionnelle et sociale. Différents dispositifs sont proposés aux jeunes, pour reprendre une formation qualifiante, trouver un emploi, mais aussi faciliter l’accès au logement, à la mobilité. La mission locale de Lyon, en lien avec la maison de l’emploi et de la formation, a développé une action de parrainage impliquant directement les entreprises du territoire. Les entreprises participantes proposent à leurs salariés d’accompagner bénévolement un jeune.

Une implication du parrain et du filleul

4 mots clefs forment le nom de cette initiative : Parrainage / Accompagnement / Réseau / Implication = PARI

Les jeunes bénéficient ainsi de l’expérience d’un adulte en activité. Le filleul et le parrain se rencontrent régulièrement pour faire le point sur les démarches engagées. Ces échanges permettent au jeune d’être plus efficace dans sa recherche d’emploi, de mieux appréhender le monde de l’entreprise mais aussi de retrouver motivation et confiance en soi. C’est l’occasion de revoir un CV, de faire tomber certains tabous sur le monde du travail, d’apprendre à valoriser ses atouts, de trouver ses propres ressources. Le parrain peut également ouvrir son réseau pour faciliter certains contacts, mais aussi apprendre à son filleul à se constituer son réseau. L’implication est double : celle du parrain et celle du jeune. C’est l’une des clefs de la réussite de l’accompagnement. La mission locale propose ce type de parrainage à des jeunes qui ont un projet professionnel déterminé. Aux entreprises de motiver leurs équipes pour participer à ce beau projet !

Un partenariat efficace !

En 2012, 131 jeunes ont ainsi été parrainés pour une durée moyenne de 5 mois. Près de 90 entreprises se sont engagées dans cette aventure. Parmi elles, le groupe April qui a dépassé ses objectifs en termes de mobilisation des équipes : 47 collaborateurs se sont portés volontaires pour accompagner 53 jeunes en 2013 et 2014. Ce qui représente une mobilisation encore jamais atteinte au sein d’une même entreprise ! 

Dans la lutte contre le chômage, chacun a un rôle à jouer, cette démarche en est l’illustration. Une structure du service public de l’emploi s’appuie sur les compétences de personnes en activité pour donner une chance supplémentaire à des jeunes de réussir leur projet professionnel !

Autre initiatives à découvrir

«Relancer dans la vie active de jeunes adultes en panne.»
Augustin Meaudre, Directeur de Genèses
«Lutter contre l’exclusion par l’informatique.»
Idriss Bennani, Co-fondateur de Rézo Social