A l’origine des Cités d’Or, deux frères qui ont voulu recréer du lien et redonner confiance aux habitants d’une cité de Champigny-sur-Marne, par des ateliers culturels et artistiques.

De cette expérience est née en 2007 l’association les Cités d’Or, mouvement d’éducation populaire ouvert à tous.

Au départ, un double constat :

  • Les politiques publiques partent du principe que l’insertion professionnelle conditionne l’insertion sociale. Or, le travail n’est qu’une des composantes de l’insertion sociale.
  • Pour s’insérer dans la société et dans le monde du travail, il manque à certains des fondamentaux, des clefs pour comprendre le fonctionnement de la société.

L’association a mis en place des ateliers pédagogiques ouverts à tous à partir de 16 ans. Cette école buissonnière vise à donner des compétences nécessaires pour être acteur de sa vie et acteur dans la société. Les ateliers sont animés par des formateurs bénévoles. 5 ateliers de 10h chacun composent ce parcours pédagogique :

  • Convaincre sans manipuler : savoir argumenter, défendre un point de vue, écouter son interlocuteur.
  • Trouver l’information et échapper à l’intox : savoir utiliser les moteurs de recherche sur Internet, identifier les différentes sources d’information, croiser les sources et vérifier leur pertinence.
  • Entretenir et enrichir son environnement humain : construire et consolider son réseau, être en lien pour ne pas être isolé.
  • Acquérir confiance en soi et conscience de soi par le théâtre.
  • Comprendre le fonctionnement du monde contemporain  : enjeux et rapports de force, économie, politique, mondialisation, citoyenneté.

Cites-d'Or_Initiatives_23072014

En amont des ateliers, l’association propose un accompagnement individuel pour construire un projet de vie : qu’est-ce-qui me motive, vers quoi je tends…  A la sortie de cette école buissonnière, les Cités d’Or met le stagiaire sur les rails pour qu’il puisse mettre en œuvre son projet, en lien avec d’autres structures : pour certains ce sera reprendre une formation, pour d’autres un travail, une action bénévole, pour d’autres encore un temps de réflexion pour mûrir son projet.

Les stagiaires sont également invités à mettre en place un projet collectif : des auditions publiques. Ils choisissent une personnalité dont le parcours leur parle et l’invitent à témoigner et échanger devant un public de 200 à 300 personnes. Ils apprennent ainsi à construire un projet avec d’autres et se réalisent à travers une action concrète dont ils font bénéficier d’autres personnes.

La pédagogie mise en place par les Cités d’Or laisse une large place à l’échange, au questionnement et au débat. Elle s’adresse notamment à des personnes qui, quel que soit leur âge, ont connu un échec, un parcours chaotique et qui doivent être accompagnées pour reprendre confiance et construire un projet personnel.

Depuis 2007, 600 personnes sont passées par les bancs de cette école buissonnière, en région parisienne et dans l’agglomération lyonnaise. Sur ces 600 personnes, 250 sont retournées suivre une formation, 250 ont trouvé un travail. L’association se développe, grâce au soutien d’entreprises privées et aux partenariats noués avec des communes qui permettent aux Cités d’Or de s’installer sur leur territoire.

Autre initiatives à découvrir

«Relancer dans la vie active de jeunes adultes en panne.»
Augustin Meaudre, Directeur de Genèses
«Lutter contre l’exclusion par l’informatique.»
Idriss Bennani, Co-fondateur de Rézo Social