Dans RSE Evolem

La minute RSE

La démarche RSE chez Evolem passe également par la sensibilisation de l’ensemble des collaborateurs aux gestes écocitoyens. Pour ce faire, EVOLEM Citoyen publie régulièrement une « Minute RSE » conjuguant des informations et des bonnes pratiques écologiques, sur une thématique précise.

La mise en place de cet outil de communication interne est issue de réflexions partagées au sein de l’entreprise sur la mise en place de bonnes pratiques au bureau visant à réduire l’impact écologique global de notre entreprise et de sensibiliser plus largement les collaborateurs sur des sujets du quotidien.  Cet outil vient en complément d’actions portées directement par l’entreprise : mise en place d’une politique de tri des déchets papier avec Elise, achat pour chaque collaborateur d’une bouteille réutilisable pour limiter la consommation de bouteilles plastiques au bureau.

La « minute RSE » propose quelques gestes simples, responsables, écologiques, efficaces et de surcroît économiques. Elle redonne des données précises sur l’impact de tel ou tel geste et propose sur chaque thématique deux/trois bonnes pratiques.  

Du virtuel bien réel

Première thématique abordée : la pollution numérique avec un focus sur l’impact du stockage d’infos dans nos boîtes mails. Les mails non supprimés définitivement d’une boîte aux lettres sont stockés dans des data center qui consomment de l’eau (essentiellement pour le refroidissement) et de l’électricité. Ainsi, si Internet était un pays, il serait le 5ème consommateur mondial d’électricité.

Face à cette réalité, il a été proposé à chaque collaborateur de nettoyer sa boîte mail avant les vacances d’été, mais aussi de limiter l’envoi de pièces jointes lourdes en interne en favorisant l’utilisation des documents partagés.

Des dépenses énergétiques bien présentes 

La deuxième thématique concernait les dépenses énergétiques au bureau, en rappelant la consommation globale d’électricité annuelle de notre bureau. Des informations claires ont été apportées sur la consommation d’un ordinateur, mais aussi de l’écran (= 20 à 30 % de la consommation électrique d’un ordinateur), des chargeurs lorsqu’ils restent branchés…

Les bons gestes en face semblent évidents mais il est toujours utile de les rappeler :