Dans RSE Evolem

Une journée sous le signe de la gestion des déchets

Le 7 septembre dernier, toute l’équipe EVOLEM s’est retrouvée pour une journée de solidarité placée sous le signe de la gestion des déchets. Cette journée a été organisée pour répondre à une envie commune de consacrer du temps à une action concrète et d’avoir des informations sur la réduction et gestion des déchets.

Cette journée de solidarité n’est pas arrivée par hasard, elle s’inscrit dans une démarche RSE portée par l’entreprise et partagée par l’ensemble des collaborateurs. Chaque année, nous proposons de nouvelles actions pour progresser sur la question des déchets dans l’entreprise :

  • Remplacement des bouteilles plastiques par des gourdes pour chaque collaborateur et des carafes pour les salles de réunion.
  • Réduction du nombre d’impressions.
  • Remplacement des plateaux repas par des buffets pour les déjeuners de travail au bureau.
  • Elargissement de l’offre de collecte avec notre prestataire Elise : papier, bouteilles plastique mais aussi maintenant ampoules, piles et marc de café.

L’objectif de cette journée était double : participer concrètement et mieux comprendre les mécanismes de tri et de collecte des déchets.

Le matin, l’association Conscience et Impact écologique nous a proposé une activité de ramassage de déchets suivi d’un temps de débat et de sensibilisation. Le ramassage des déchets permet une réelle prise de conscience (en 1h nous avons ramassé près de 5000 mégots de cigarettes). La majorité des déchets ramassés ne se recyclent pas, d’où l’importance de se poser la question de la réduction des déchets à la source. Sur ce point, Conscience et Impact écologique nous a transmis plein de bonnes idées et d’astuces pour réduire nos déchets au bureau comme à la maison. Notamment en appliquant la règle des 5R (Refuser, réduire, réutiliser, recycler et roat = composter en anglais) et la technique BISOU avant chaque achat (Besoin, Immédiat, Semblable, Origine, Utile) ! !

Lors des échanges, nous avons abordé la question de l’impact du comportement individuel (face à l’ampleur du changement à opérer, quel impact d’une action individuelle ?) : réponse sans appel de leur part : l’être humain est un animal mimétique, ça vaut donc le coup de changer de comportement pour inspirer son voisin !

Après un bon déjeuner d’équipe (ces journées constituent une occasion de faire du team building qui a du sens), nous sommes allés visiter l’entreprise ELISE qui est notre prestataire de collecte des déchets au bureau.

ELISE a été créée il y a 20 ans, aujourd’hui il y a 40 franchisés sur l’ensemble de la France dont la métropole lyonnaise. Cette entreprise a une double vocation environnementale et sociale (entreprise adaptée). ELISE Lyon compte 50 salariés, 80 % des effectifs sont en situation de handicap. Le métier d’ELISE est la collecte et le tri des déchets. Ils récupèrent dans les bureaux 15 types de déchets différents (le principal étant le papier) et vont les orienter ensuite vers les entreprises de traitement spécialisées.

La visite a permis de mieux cerner la filière collecte, tri et valorisation des déchets. Nous avons pu échanger avec Gaëtan Lepoutre, fondateur de la franchise ELISE et co-fondateur d’une autre entreprise dans le secteur des déchets : Les détritivores dans la collecte et le traitement des déchets alimentaires des restaurants et lieux collectifs.

A l’issue de cette journée, un document avec l’ensemble des bonnes pratiques abordées pendant la journée a été diffusé dans l’entreprise, avec une liste d’adresses où trouver des produits réutilisables ou acheter zéro déchet.